Définir sa stratégie digitale

réaliser sa stratégie digitale

Pourquoi mettre en place une stratégie digitale ?

On ne crée pas un site web sans raison. Si on publie en ligne, on a généralement un message à faire passer. Avant de se lancer, il faut donc établir un plan de communication efficace pour son site internet.

Pas forcément une stratégie marketing, mais une stratégie digitale qui s’intègrera, ou non, dans une démarche commerciale. Elle permettra d’atteindre efficacement son audience et son but.

Comment concevoir son plan de communication digitale ?

Voici LA méthode en 5 points que j’utilise depuis plus de 10 ans avec mes clients.

Vous pouvez encadrer le résultat et lui trouver une place de choix sur votre mur.
…Ou pas en fait, car il sera amené à évoluer.

En tout cas, il faudra le garder à portée de main, car ce sera la référence pour toutes les décisions que vous aurez à prendre pour votre présence en ligne.

Comme elle vous aide à toujours garder le cap sur vos objectifs, je l’ai appelée la méthode SCOUT ! Elle vous permettra de toujours trouver la bonne solution en ce qui concerne votre communication digitale.

Méthode SCOUT pour réaliser stratégie digitale

La méthode SCOUT pour une stratégie digitale toujours prête

Répondez à ces 5 questions pour construire votre stratégie digitale

  1. Sujet : De quoi parle le site ? Quelle est sa raison d’être ?

    Vous pouvez développer si/quand vous avez une idée plus précise de ce dont vous allez parler. Par exemple en définissant des catégories ou des pages spécifiques.

    Il est essentiel d’avoir une idée claire et précise de votre sujet notamment pour la recherche de mots clés.

  2. Cible : À qui s’adresse-t-il ?

    Professionnels ou particuliers ? Quelle tranche d’âge ? Quelle niveau de connaissance dans le domaine abordé ?…

    Votre cible prioritaire déterminera entre autre le ton à employer, les réseaux sociaux à utiliser et la charte graphique.

  3. Objectif : Quel est l’objectif principal ? L’objectif initial ?

    Simplement avoir des visiteurs pour être lu ou générer un revenu publicitaire, vendre ses biens ou ses services, trouver des prospects, gérer sa e-réputation… Il y a bien des raisons de vouloir être présent sur le web.

    Toutefois on ne peut pas être sur tous les fronts à la fois donc n’hésitez pas à découper votre objectif principal en plus petits objectifs et choisissez un objectif initial sur lequel concentrer vos efforts.

    Que ce soit la notoriété, la visibilité, l’acquisition, la vente ou la fidélisation, il faut que votre objectif soit SMART :

    • Spécifique : Propre à votre projet et votre but.
    • Mesurable : Atteindre un objectif non quantifiable est impossible. Vous voudrez toujours plus de lecteurs, de ventes, de nouveaux inscrits à votre newsletter… donc il faut chiffrer votre objectif. Basez-vous sur vos résultats actuels si vous en avez déjà.
    • Ambitieux : D’assez grande envergure pour vous motiver à poursuivre vos efforts jusqu’au bout.
    • Réaliste : Vous devez néanmoins rester pragmatique pour ne pas être déçu et vous décourager après un trop gros échec. Vérifiez donc que vous avez les moyens (budget, compétences, temps…) de mettre en place les actions nécessaires pour atteindre votre objectif.
    • Temporellement défini: Déterminez une date butoir pour ré-évaluer votre objectif s’il n’a pas été atteint ou en définir un nouveau en cas de succès.

    Par exemple pour un blogueur qui veut améliorer le trafic sur son site, un objectif SMART sera : Augmenter le nombre de pages vues de 20% d’ici 3 mois.

  4. Unicité : Comment se démarque-t-il ? Quelle est sa plus-value ?

    Si vous n’apportez rien de nouveau, ça va être difficile de trouver votre place parmi + d’1,7 milliards de sites internet.

    Mais rassurez-vous, parfois juste une nouvelle perspective peut suffire.

    Il faudra penser à mettre régulièrement en avant votre singularité.

  5. Tendance : Quelles sont les codes attendus dans votre domaine ? Quelles sont les points forts de vos concurrents ?

    Trop d’originalité peut perdre l’internaute en le déstabilisant complètement. Suivre la tendance peut donc s’avérer une bonne idée. Et même si on veut la prendre à contre pied, il faut déjà la connaître pour pouvoir le faire.

    De même, il ne faut pas réinventer la roue. Des techniques qui ont fait leur preuve et respectent vos valeurs peuvent être réutilisées à bon escient.

    Bref, il faut trouver le juste milieu entre se démarquer et suivre le mouvement.

Comment utiliser le SCOUT ?

Cycle du marketing digital

Le SCOUT sera la référence pour toutes vos questions en matière de stratégie digitale. Il suffira de le consulter pour trouver les réponses. Par exemple :

De quel type de site internet ai-je besoin ?

Reportez-vous à la partie Objectif. Vous n’avez peut-être même pas besoin d’un site internet, une page Facebook ou LinkedIn peut suffire à assurer votre présence en ligne gratuitement. Sinon un site vitrine en HTML tout simple et bien moins coûteux qu’une boutique en ligne ou qu’une application fera parfaitement l’affaire.
Un site WordPress vous offrira la possibilité d’avoir en plus un blog et de gagné en interactivité en ajoutant diverses fonctionnalités grâce à ses nombreux plugins. En plus vous pouvez être autonome et gérer seul votre contenu.
Si vous voulez vendre en ligne, un site e-commerce s’impose.
Et si vous voulez créer une application spécifique complètement custom, il faudra vous tourner vers un développeur web qui pourra vous programmer le site de vos rêves.

Quel hébergement choisir ?

Regardez les parties Cible et Objectif. Dans la majorité des cas, et surtout au début, un serveur mutualisé suffira. Il vous suffit de suivre ces conseils pour bien choisir et paramétrer votre serveur.
En cas de très fort trafic prévu ou de besoins élevés en termes de performance, il faudra envisager un serveur cloud ou dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *